Vielle-Adour

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

A première vue, c'est un village qui peut paraître quelconque et banal ! A bien y fouiller on découvre en parcourant ses petites rues une multitude de biens illustrant son patrimoine d'autrefois.

Le château de Vieille-Adour. C’est un grand bâtiment construit en 1852 et transformé en château pour accueillir l’Infante d’Espagne, rien de moins !

Le château

L’église

Cette église classique de plaine abrite à l’intérieur un retable, un tabernacle et du mobilier classés aux Monuments Historique (XVIIIe siècle).

Les croix des chemins

Voici deux des nombreuses croix que l'on trouve dans les rues. Comme dans beaucoup de villages, des croix sont situées aux limites du territoire communal ou aux intersections. Ceci dans le but évident d’éloigner les mauvais esprits du chemin menant à la commune.

Ancien moulin en bois

Métier à ferrer

Appelé aussi « travail », il servait à ferrer les animaux de trait.

La batteuse

Ancienne batteuse primée à l'exposition universelle de Paris en 1900.

La bascule

Située Place de la mairie et près de l'école.

Pierre à laver

Sur un petit ruisseau dans le village.

Pour en savoir plus sur Vielle-Adour, voici nos autres pages :


L’Estellou de Vielle

Photos anciennes de la commune

Découvertes archéologiques

Le racloir préhistorique (photo)

L’école de Vielle- Adour

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".