Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Vic-en-Bigorre

Vic est depuis 1151 l'une des principales villes de Bigorre et fait partie du Pays du Val d'Adour. L'Adour et l'Echez sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune.

L’hôtel de ville date des XVIIIe et XIXe siècles et a été remanié au XXe.

Les édifices et le patrimoine public.

La mairie :

La Revanche :

Sur la place principale de la mairie se dresse La Revanche, œuvre d'Edmond DESCA (1885-1918) faisant office de monument aux morts pour la guerre de 1870.

Le monument aux morts :

A côté on peut voir Le Poilu de Martial CAUMONT statuaire tarbais, symbolisant ici le sacrifice des soldats de la grande guerre.

L'église Saint-Martin :

L'église Saint-Martin est un mélange de style roman et gothique. Elle abrite un magnifique retable datant du XVIIIe siècle. Bertrand Barère, député des Hautes-Pyrénées à la Convention et célèbre orateur de la Révolution française, s'est marié en 1785 dans l'église paroissiale Saint-Martin.

La halle :

La halle a été édifiée en 1862 par Jean-Jacques Latour dans le style Baltard. Un grand marché s'y tient toujours le samedi.

D'autres lieux qu'ils soient anciens ou plus modernes, montrent la vitalité passée ou actuelle de cette petite ville de la plaine :

L' ancien hospice civil :

L' ancien hospice civil devenu Centre hospitalier spécialisé en Gériatrie, abrite les salons classés de l'Hôtel de Journet (XVIIIe). Ce bâtiment est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et a été construit en 1770. Dans la cour, on peut admirer une belle sculpture « La Charité » oeuvre du sculpteur tarbais Firmin Michelet.

Le couvent des Minimes :

Le Cloître ou Couvent des Minimes a été acquis par la ville en 2004. Ce patrimoine semble à l'abandon total, contrairement à ce qui est indiqué sur le panneau apposé sur le bâtiment. Ces restes très anciens sont visibles, rue des Minimes, dans le centre ville.

L’ancienne gare :

L'ancienne gare où se rejoignaient les lignes venant de Mont-de-Marsan et d'Agen.

D’autres éléments du patrimoine Vicquois à découvrir.

Le canal du Moulin :

Le canal du Moulin (dérivation de l'Adour), venant du sud, ceinture le centre-ville,il alimentait autrefois des moulins (du Roy, de Clarac, de Laroutète).

Le lavoir :

Un beau lavoir couvert, près de la médiathèque…

La bascule :

… et de l’ancienne bascule publique.

Ancienne fontaine :

Place de Verdun, en arrivant par la route de Tarbes, on peut voir une ancienne fontaine joliment rénovée.

Fresques murales.

Les fresques murales sont nombreuses à VIC :

Rue de l'Echez, sur les façades Est et Ouest d'un petite immeuble. L’une tournée vers le stade de rugby immortalise Pipiou DUPUY (1934-2010) joueur de rugby, enfant idolâtré de Vic-en-Bigorre. L’autre tournée vers l’Echez est sur le thème de l’eau.

Rue des Minimes sur le mur de l'école…

Mais aussi celles que l'on peut voir sur les murs du Centre Culturel…

…et de la Maison des Associations.

Le vieux Vic.

Le centre-ville, ceinturé par le canal avec ses ruelles aux maisons anciennes entre mairie et église, présente encore quelques vieux bâtiments.

Belles demeures

De belles demeures cossues et de caractère sur les artères principales de la nouvelle ville, construites aux XVIIIe et XIXe siècles, témoignent de la prospérité d’autrefois liée aux foires, aux marchés et surtout à la vigne.

Châteaux

A l'extérieur de la ville, on peut apercevoir les deux châteaux privés de Vic :

Le château Saint-Aunis :

Il est situé entre Vic et Pujo. Entouré de champs de maïs, des vestiges gallo-romains furent trouvés sur le domaine.

Très belle allée arborée.

Le château de Labarthe :

Il est situé entre Vic et Montaner. C’est un manoir des XVIIe et XVIIIe siècles avec quatre tours d’angles et de très belles écuries.

Pour en savoir plus sur Vic-en-Bigorre, voici nos autres pages :


Les écoles

La gare de Vic

Arbres remarquables

D’autres photos du lavoir

La Charité

La Revanche

Plaques commémoratives

Plaques commémoratives 1944

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".