Trie-sur-Baïse

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Trie est une bastide fondée entre les XIIIe siècle et XIVe siècles.


Un peu d’histoire

Son acte de fondation est signé en 1323 par Jean de Trie, sénéchal de Toulouse représentant du roi, lui donnant ainsi son nom… et ne devenant Trie-sur-Baïse qu'en 1966 ! Retrouvez toute l'histoire de Trie en détail sur le site de la Communauté des communes du Pays de TRIE : paysdetrie.fr

La mairie, imposant édifice Empire, abrite, en son rez-de-chaussée, une halle, qui a été agrandie avec une extension de type Baltard.

Mairie-Halle

Vestiges des fortifications

Eglise Notre-Dame-des-Neiges

Edifiée à partir de 1444, elle est dotée d'un clocher surmonté d'une haute flèche de style gothique flamboyant, visible de loin : c'est le phare du canton (60 mètres de hauteur). Le clocher date de 1875 et est inspiré du clocher breton de Ploaré.

Monastère des Carmes

Il a été fondé en 1365. En 1569, suite à un incendie, seule l'église échappe à la destruction. Il est reconstruit 70 ans plus tard. Lors la Révolution il fait partie des biens de l'Église qui deviennent biens nationaux pour être revendus. Une fois encore, seule l'église subsiste! Les autres bâtiments furent démantelés. L'église du monastère, de type gothique a été restaurée en 1992 et est devenue un lieu d'activités culturelles (concerts de musique, expostions...).

Des vestiges des fortifications de la cité sont encore visibles en plusieurs endroits et notamment bien restaurés telles que la Tour Ronde (XIVe) et la Tour Carrée, ancienne porte de la ville (XVe).

Habitations

Certaines habitations du coeur du village ancien gardent les traces de ce passé… et le contraste avec les belles et grandes maisons rénovées, en sortie de Trie, est saisissant.

Curiosité

Petit clin d’œil !

Pour en savoir plus sur Trie-sur-Baïse, voici nos autres pages :


L’école

Plaques commémoratives

Le cloître au jardin Massey

Le cloître à New York

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

On retrouve les anciens chapiteaux du cloître au jardin Massey de Tarbes (48 chapiteaux) et à New-York (26 chapiteaux). Voir nos liens en bas de cette page.