Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Tournay

Tournay est une ancienne bastide du XIVe siècle (prononcer « Tournaille » en bigourdan) qui a su conserver son caractère d'origine. Merci à David Bourdeau pour ce beau cliché montrant bien le plan à enveloppement autour de la place centrale.

Présentation du village

Elle est située au coeur du piémont pyrénéen au détour d'une boucle de l'Arros.

La place d’Astarac

La bastide avec sa grande place rectangulaire où se tient depuis toujours le marché du mardi matin et les rues principales existent encore telles qu'elles étaient à l'origine de la construction en 1307 !

A noter qu'un projet de rénovation pour la place d'Astarac est à l'étude avec une prédominance piétonne, une halle et une fontaine…

Trois bastides des Hautes-Pyrénées : Rabastens-de-Bigorre, Trie-sur-Baïse et Tournay, ont décidé de créer une association « Bastides 65 » pour promouvoir leur patrimoine respectif.

Sur cette place active et bordée de commerces, on remarquera de beaux bâtiments, ainsi que le monument aux morts avec une sculpture signée Firmin Michelet.

Petites rues et habitat ancien

Dans les petites rues, on peut y voir un surprenant habitat ancien avec des façades aux beaux encadrements de portes, des balcons et de belles lucarnes travaillées et aussi des toitures aux formes élégantes. Partout dans le village ancien, on découvre également de nombreuses et fort belles demeures de maîtres imposantes construites à partir du XVIIe siècle avec de magnifiques portes cochères ou portails et aussi de belles cours en « calades ».

Patrimoine religieux

A Tournay, le patrimoine religieux a son importance : L'Église Saint-Étienne fut incendiée en 1569 par les protestants. Elle fut reconstruite en 1850. Le cimetière attenant à l'église, fut créé à l'issue d'une épidémie de peste en 1632.

A la sortie sud du village, l’abbaye Notre-Dame de Tournay, véritable havre de paix est une abbaye bénédictine implantée en 1952 à l'intérieur d'une boucle de l'Arros. Le cloître, l'église, une librairie spécialisée et un atelier de pâtes de fruits sont accessibles aux visiteurs :

Personnages célèbres

Jacques Lordat naquit à Tournay en 1773 dans un foyer qui comptait parmi ses ancêtres des chirurgiens et des apothicaires. Lordat fut un médecin très réputé de la Faculté de Montpellier, laissant des écrits remarquables (40 publications). Il rencontra Dominique Larrey, le célèbre chirurgien des armées de Napoléon, avec qui il se lia d'amitié. Il faut dire que les deux hommes étaient bigourdans. Capvern-les-Bains doit en grande partie à Lordat sa renommée, pour laquelle il fit beaucoup d'éloges, appuyant le médecin de la station le Docteur Tailhade dans les indications des eaux thermales : foie, vessie, calculs biliaires et rénaux, goutte.  

On trouve encore à Tournay la maison Francis Jammes, près de la place d'ASTARAC, où est né en 1868 le poète. Sa poésie est un hommage à la nature, aux animaux, aux fleurs, un hymne à l'amour.

Objets du patrimoine

On peut apprécier aussi en parcourant les rues du village, différents objets du patrimoine :

Belle fontaine sur la place de l'ancienne école de garçons.

Pompe à eau.

La bascule publique

La bascule publique

Le quartier Renso

Au nord du village, le quartier du « RENSO », « RENSOU en bigourdan » (là où se trouvait le village primitif avant la création de la bastide) est devenu un site de jeu et d'attractions, avec un stade, une piscine, des courts de Tennis, la salle des fêtes et l'ancien moulin à eau du Rensou qui fut musée de l'Arctique (fermé) :

Sachez enfin qu’à l'écart du village vers Oléac-Dessus, on peut visiter l'Arboretum issu d'une ancienne lande à fougères reboisée en 1958 et qui abrite aujourd'hui 170 essences d'arbres indigènes et exotiques (voir le lien ci-dessous) :

Pour en savoir plus sur Tournay, voici nos autres pages :


Les écoles

Photos anciennes

L’arboretum

La gare

L’accident du train à Tournay en 1897


Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".