Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Saint-Sever-de-Rustan

Saint-Sever est traversé par l’Arros : « la rivière aux trois abbayes ». Le village de Saint-Sever présente de belles maisons anciennes à colombages, quelques rares restes de remparts, quelques ruelles et placettes intéressantes et un sympathique bistrot de pays. Une petite promenade vous mènera près du joli pont sur l’Arros où les lumières matinales donnent un bel éclairage.

Histoire de Saint-Sever et de son abbaye

La date de fondation de l’abbaye remonte à des temps antiques, probablement sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine appartenant à Severus. La bastide, fondée en 1297 à proximité de cette abbaye, prit logiquement le nom de Saint-Sever.

XIVe siècle, l’abbaye est un relais important sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.

XVIe siècle, la cité et l’abbaye sont prises vers 1570 par les troupes protestantes. Les moines sont massacrés, l’église est incendiée, les archives détruites et les reliques de Saint-Sever jetées dans la rivière.

XVIIe et XVIIIe siècles, de tourments en inondations, l’abbaye a bien du mal à se relever, malgré une première restauration et un embellissement.

Après avoir été vendu à un riche propriétaire après la Révolution (sauf l’église), l’ensemble des bâtiments est racheté par la commune en 1889. Le « château », comme on l’appelle alors devient l’école, la mairie ou encore la poste.

XVIIIIe siècle, transfert de l’orgue de l’église de Saint-Sever à Tarbes. Cet orgue a été transféré depuis dans l’église de Castelnau-Magnoac.

Le cloître très détérioré mais restauré avec des chapiteaux du monastère des Carmes de Trie-sur-Baïse fut vendu à la ville de Tarbes en 1890, depuis il a été remonté au jardin Massey.

XXe siècle, c’est mission impossible pour une petite commune comme Saint-Sever d’entretenir ces vastes bâtiments. Le département des Hautes-Pyrénées en fait l’acquisition en 2010, comme il l’avait fait auparavant pour l’abbaye de l’Escaladieu. C’est de bon augure pour la suite.

L’abbaye et son église

Ses façades à la Mansart lui ont valu le surnom de « Petit Versailles ».

Dans les rues du village

Pour en savoir plus sur St-Sever-de-Rustan, voici nos autres pages :


L’école

Association Mémoire des deux guerres en Sud-ouest

D’autres photos de Saint-Sever

Ancien arbre remarquable

Le cloître du jardin Massey à Tarbes provient de Saint-Sever

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".