Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Saint-Savin

Pour en savoir plus sur Saint-Savin, voici nos autres pages :


L’école

Les lavoirs

Fête de l’Être suprême en 1794

Une promesse devant témoin

Chantiers de jeunesse 1940-43 à Saint-Savin

Le village préféré des Bigourdans !

Le village de Saint-Savin (ancien Castrum Romain et village du IVème siècle) est un haut-lieu du patrimoine Haut-Pyrénéen, implanté sur un promontoire en balcon au-dessus de la vallée des Gaves, entouré par les montagnes du Lavedan.

Présentation du village

La commune fait partie du Parc national des Pyrénées.

L’église abbatiale

Quelque soit le côté par lequel on l'aborde, l'église abbatiale du XIIe siècle au riche passé monastique est à découvrir absolument. Elle est classée monument historique depuis 1840 ! (Porche roman, tombeau-sarcophage de St-Savin, Porte et bénitier des Cagots, Musée-trésor...).

La chapelle de Piétat

A 1 km au sud du village, la chapelle de Piétat sur un promontoire rocheux, offre une vue exceptionnelle à 360°. Elle fut successivement construite puis transformée entre les 11° et 18° siècles, mais nous ne connaissons que peu de traces exactes. Clocher à coyaux, statue de la Piétat, voûte peinte et retable. Elle est inscrite au titre des monuments historiques.

Patrimoine architectural 

Saint-Savin possède un patrimoine villageois de grande valeur avec maisons fortes ou à colombages (Moyen Age et Renaissance) ainsi que de nombreuses maisons traditionnelles bigourdanes.

Nombreux poulaillers anciens

Le patrimoine rural est bien représenté avec de nombreux poulaillers et belles granges.

Lavoirs et fontaines 

Bien sûr, comme dans tous villages de montagne, l'eau est omniprésente avec moulins, fontaines, abreuvoirs et lavoirs. Au village, deux beaux et grands lavoirs publics, près du chemin d'Arbilhez un joli petit lavoir privé.

Dans le village, de belles fontaines de pierres crachent l'eau de la montagne, dont la grande fontaine Wallace sur la place centrale.

- Au lieu-dit Bouits, une maison et une grange inscrites depuis 1976 au titre des monuments historiques.

- Le quartier Mailhoc était le quartier des « cagots » (ancienne chapelle détruite, bénitier et porte des cagots à l'Abbatiale), vestige d'une pierre de lavage - abreuvoir envahie par les ronces.

- Avant de repartir, une petite visite sur la place à la boutique « Au village » s'impose. (Livres anciens et historiques, expositions...).


A voir aussi

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".