Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Rabastens-de-Bigorre

Présentation de la commune

A la limite avec le département du Gers, surgit au bout d'une longue route rectiligne venant de Tarbes, la commune de Rabastens. C'est une des rares bastides restantes dans le département avec ses voisines de Trie et Tournay. Elle a été fondée en 1306 par le sénéchal Guillaume de Rabastens, qui finit par lui laisser son nom comme c'était l'usage. Un château au haut donjon de 40 mètres, ceinturé par des fossés profonds et flanqué de 4 tours rondes reliées entre elles par des remparts épais de quatre mètres, veillait sur la bastide. Cela n'empêcha pas Rabastens, alors cité protestante, d'être incendiée en 1570. Le château et ses remparts furent définitivement détruits en 1594, il n'en reste pratiquement plus rien, si ce n'est un petit pan de mur à peine visible et surtout l'église gothique Saint-Louis, seul vestige originel.

Au cœur du bourg

Aujourd'hui Rabastens vit avec son passé. La disposition du village est caractéristique de ces « villes nouvelles » du XIVe siècle, avec des rues à angles droits et une grande place centrale qui est le cœur du village, avec de belles fontaines, sa mairie avec en face, près de l'école, une statue de « Pyrène ».

La Mairie.

Bien sûr, la grande et magnifique halle principale, fierté du village, trône au milieu de la grande place.

Pompe à eau

Pyrène

L’eau, canaux et moulins

Le village est traversé par le canal Alaric et ses abords sont bien agréables: moulins, lavoirs, maisons bien fleuries au dessus de l'eau...

Marché de bétail

1981 vit la création d'un immense marché aux bestiaux, le Parc du Val d'Adour, qui se classe parmi les premiers de France. Ce marché, un peu à l'extérieur du bourg, succéda à l'emplacement plus central, mais malcommode, des halles. Le négoce de bovins est une très ancienne tradition ici.

Maisons anciennes, toits et portails

Les rues actuelles regorgent de maisons anciennes, avec de beaux portails. Qui sait s'approcher et lever la tête, verra de beaux éléments décoratifs tous différents les uns des autres.

Pour en savoir plus sur Rabastens-de-Bigorre, voici nos autres pages :


Les écoles

Gare et chemin de fer

Fontaines

Pyrène

Les lavoirs

Le monument aux morts

Le boeuf de Géryon

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".