Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Poueyferré

Présentation de la commune

Le joli village de Poueyferré, dont l'habitat ancien est groupé autour de son promontoire (Pouey), se trouve légèrement à l'écart de l'axe routier Bordeaux-Pau-Lourdes et de l'agitation de la cité mariale toute proche. En parcourant ses rues, on apprécie particulièrement la sérénité de l'ensemble du village et le mariage réussi des monuments anciens rénovés et bien entretenus- Église- Château- Maisons-fermes typiques- et des constructions communales récentes -Mairie-Salle polyvalente- Écoles.

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption

Un joli patrimoine classique est à voir en haut du village, notamment l’église du XIXe siècle (terminée en 1886) et son petit oratoire le long du mur du cimetière.

Le panorama, vu du promontoire de l’église.

Travaux sur le clocher en 2017.

L’oratoire

Le château d’Antin

Au-dessus de l’église, voici le château bâti au sommet du promontoire (Pouey). Construit sur l’emplacement d’un château médiéval (du XIIe siècle) disparu, il date du XVIIIe et a été transformé au XIXe. Il a longtemps servi de presbytère et d’école. En effet, quand l’ancien propriétaire est mort en 1854 (Jacques-Antoine Pied, enterré dans le tumulus des Graves avec mausolée !), la commune fit l’acquisition du château après maintes tractations en 1867. Les granges et écuries du château ont été démolies.

L’arrière du château, vu de l’église. Sur le mur du cimetière, une plaque rend hommage à Jean-Marie Francez (1901-1973), abbé de Poueyferré de 1951 à 1973 et historien. Il a rédigé plus de 500 communications sur l’histoire locale, notamment les églises et le château.

Belles demeures

Ce sont souvent d’anciens corps de ferme transformés.

Fontaines et lavoirs

Comme dans tout village des Pyrénées, le patrimoine lié a l'eau est bien présent.

La fontaine de la … « rue de la fontaine ».

Un bel ensemble ancien, dont la partie fontaine et la partie abreuvoir sont séparées. Un pas d'âne permettait aux animaux de descendre aux abreuvoirs que l’on aperçoit en bas dans l’herbe sur la photo.

Des marches en pierres permettent d'accéder à la fontaine murale en pierres de taille surmontée d'une corniche, avec une niche dans le mur pour permettre la pose des cruches ou seaux. Des dalles de schiste couvrent le sol.

Autre patrimoine lié à l’eau :

La fontaine sur la place en contrebas de l’église.

La fontaine Latapieu, avec son abreuvoir.

Le lavoir couvert de Grabarrou.

Lavoir de plein air au quartier Saint-Germes. Ce hameau a été annexé à la fin du XIX siècle. On y trouve les ruines de l’abbaye de Saint-Germes dédiée à saint Germier, évêque de Toulouse au VII siècle. Le chrisme provenant de l'ancienne église de Saint-Germes est conservé actuellement dans l’église du bourg.

Cafés et restaurants

L’auberge campagnarde a bonne réputation (recommandée par le « petit fûté »).

La métairie de Biscaye reçoit les groupes pour des événements familiaux ou professionnels.

La Peyro Crabère (Pierre aux chèvres).

A l'écart du village,il est possible de parcourir le chemin Henri IV qui traverse le haut du village (piétons-chevaux-VTT), de voir le Château de Mourles au-dessus du Lac de Lourdes, dont une partie des tourbières est sur le territoire communal de Poueyferré et de remarquer en bordure de la D940 le bloc erratique (Menhir ?) de Peyro Crabère (Pierre aux chèvres).

La Peyro Crabère est liée à la légende du lac de Lourdes (voir notre lien ci-dessous). De plus, jusqu’au XIXe siècle, cette pierre était fréquentée par les jeunes femmes qui ne pouvaient pas avoir d’enfants : après avoir touché une cavité au sommet, elles se laissaient glisser sur l’arête du rocher en le chevauchant… Cela devait leur apporter la fécondité.

Pour en savoir plus sur Poueyferré, voici nos autres pages :

L’école

La légende du lac de Lourdes


Et aussi

Le site officiel de la commune

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".