Peyraube

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Peyraube est un petit village établi sur une terrasse de la rive droite de l’Arros située juste au nord de Tournay. Beau panorama sur les montagnes.

Présentation du village

Son nom proviendrait du gascon pèira (= pierre) et auba (= blanche), sans qu’on ne sache précisément pourquoi (nature du sol, château ?).

La mairie-école

La maison communale est un bel exemple de construction en galets de l’Arros.

L’église

Une première église avait été incendiée volontairement, comme de nombreuses églises de Bigorre, par le comte de Montgomery lors des guerres de religion, en 1569.

Reconstruite en suivant, elle fut à nouveau rebâtie au XIXème siècle, dont le nouveau clocher vers 1850. Le porche d’entrée en briques et la belle porte en bois méritent le coup d’œil.

L’église de Peyraube est consacrée à deux saints assez méconnus : saint Abdon et saint Sennen (Sennin), deux frères martyrs chrétiens. Fête le 30 juillet. De conception classique, cette église se distingue par ses voûtes remarquables peintes en bleu.

Parmi les sobriquets des habitants : les renards et les mange-boudin (minjo-tripos) dus au nombre de renards du secteur et à l’activité du tue-cochon (pèle-porc).

Anciennes fermes

Quelques beaux corps de ferme, tous de conception identique, en L.

Jolis puits

Pas de cours d’eau dans le village ni de source, l’Arros passant bien à l’ouest. Aussi, les habitants devaient puiser l’eau.

Le château

Le monument le plus remarquable de Peyraube est son château et ses dépendances, à l’écart du village direction Bordes. C’est une demeure privée.

Photos anciennes, vers 1910 :

Peyraube autrefois

Jolie vue de ce village paisible.

Pour en savoir plus sur Peyraube, voici nos autres pages :


L’école

Pique-nique sur les coteaux

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

La tour du château.