Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Odos

Présentation de la commune

Odos s’étend sur une plaine fertile à 6 km au sud de Tarbes. Le cœur historique du bourg s’est formé autour d’une butte féodale. Depuis le XXe siècle, plusieurs zones pavillonnaires ont surgi de terre dans les quartiers alentour.

Pour en savoir plus sur Odos, voici nos autres pages :


Photos anciennes

Les écoles

En savoir un peu plus sur Marguerite de Navarre

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

Des fouilles archéologiques ont mis à jour des éléments de type « gallo-romain » sur le site du château. Le nom d’Odos tirerait son origine de l’antique domaine d’Odus.

Le château

C’est l’élément historique principal d’Odos, situé juste en face de la mairie. Le château fut plusieurs fois détruit et reconstruit. Sa première destruction date de 1380 par les Anglais. Un nouveau château fut reconstruit en 1497 par Madeleine de France, sœur de Louis XI. C’est à partir de 1853 que commencent les travaux du château actuel. Grandement restauré en 1968, c’est une propriété privée qui ne se visite pas.

Voici l’ancien château sur ce dessin au crayon d’Antoine-Ignace Melling, vers 1820-25. Vous remarquerez au premier plan le puits, et à gauche l’ancien clocher de l’église.

Parmi les vestiges anciens subsiste le vieux puits. Une tour dont on ignore l’utilité est envahie par la végétation. Les traces de murs d’enceinte et les fossés montrent le caractère défensif du site dans les temps reculés.

C’est ici que mourut Marguerite de Navarre, sœur de François 1er, le 21 décembre 1549. Le château est donc surtout connu pour cet épisode de l’Histoire de France. Marguerite de Navarre était aussi la mère de Jeanne d’Albret, et donc la grand-Mère d’Henri IV.

Article de presse de 2019.

L’église Saint-Georges, montjoies et croix

L’église Saint-Georges est une église classique des XVII-XVIIIe siècles. Son clocher a été entièrement refait en 1858, remplaçant un clocher-mur ruiné.

L’intérieur est d’une grande sobriété. On remarque les belles boiseries du choeur ainsi que les deux chapelles latérales ; la chapelle nord avec une statue de saint Jacques et la chapelle sud avec une belle vierge à l’enfant.

Quelques éléments religieux sont disséminés dans d’autres quartiers d’Odos.

Edifices publics

La mairie est un beau bâtiment XIXe sur lequel on compte une vingtaine d’ouvertures. Les deux portes servaient autrefois à l’entrée de l’école des filles et à l’entrée de l’école des garçons.

L’arrière de la mairie et, au fond, le château sur sa butte.

Le foyer rural.

La petite halle.

On peut pratiquer de nombreux sports à Odos : foot, tennis…

Promenade dans le bourg

Au hasard des rues du cœur historique du bourg, on peut encore apercevoir des éléments du passé agricole ainsi que de belles demeures anciennes :