Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Mascaras

Présentation de la commune

Mascaras tire son nom du domaine antique de Mascarus. C’est une petit village situé sur les rives de l’Arrêt-Darré, au bord de la route fréquentée Tarbes-Tournay (la D817). Ici le terrain fertile est à peu près plat, bordé par des coteaux plus abrupts.

Motte féodale

Promenade dans le village

D’après certains écrits, le village aurait été détruit en 1814 par les troupes de Wellington (guerres napoléoniennes). C’est fort possible car toutes les constructions du village sont postérieures à cette date.

Au premier-plan à gauche, la mairie de Mascaras.

L’église

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul a été construite vers 1900 sur un terrain acheté par la commune à Mme Dominiquette Lafargue le 16 juin 1898. L’ancien presbytère est, quant à lui, tout à l’ouest du village, à proximité du cimetière (lieu de l’ancienne église détruite).

Bel arbre devant l’église.

Le monument aux morts.

Autres signes religieux

Vierge à l’enfant près de l’église.

Plusieurs croix un peu partout dans la commune.

Socle portant l’inscription : « Souvenir de la première communion de Bertrand Maxime Dalias L’an 1879 »

Le cimetière est bâti sur les restes d’une motte féodale, puis de l’ancienne église disparue. Un château figure sur le blason communal.

L’auberge

L’auberge de Mascaras est située au bord de la route départementale (ancienne RN117). La route était très fréquentée avant la construction de l’autoroute. Cette position stratégique du village a valu le sobriquet de « Courdelayrès » à ses habitants. Cela signifie « Conducteur d’attelage de renfort » pour la route Tarbes-Tournay. Il fallait, au temps des chevaux, soutenir les attelages dans les côtes de Piétat ou de Lhez.

Le viaduc

Le viaduc de l’Arrêt-Darré, dont la partie à gauche sur la photo est sur le territoire de Mascaras, permet d’aplanir le trajet de l’autoroute A64. C’est aussi le lieu d’une bataille médiévale sanglante, vers 1360 (voir notre lien ci-dessous).

Pour en savoir plus sur Mascaras, voici nos autres pages :


Arbres remarquables

L’école

La bataille sanglante du Pas de Larre

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".