Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Madiran

Présentation de la commune

Le village de Madiran a donné son nom au vignoble éponyme et fut de tous temps marqué par la viticulture. C'est un vignoble de coteaux et de pentes associé à d'autres cultures plus traditionnelles. Même si la viticulture a donné tout son caractère à ce village moyen-âgeux, celui-ci possède encore aujourd'hui d'autres facettes qui en font un village au charme évident pour qui sait parcourir ses rues.

Patrimoine religieux

Son patrimoine religieux se situe essentiellement autour de son église monastique romane des XIe et XIIe siècles Sainte-Marie. A voir sa crypte du XIe et la chapelle Saint-Benoît : bijou d'art roman accolée au côté nord de l'édifice. L'église fut classée monument historique dès1899 !

Du grand monastère, fondé par les moines bénédictins au XIe siècle, ne subsistent que quelques vestiges. En effet en 1569, les troupes protestantes de Montgomery brûlèrent le prieuré et l'église. A l'extérieur de la façade nord de l'église, on peut encore voir les pierres rougies par le feu.

Patrimoine bâti

Le patrimoine bâti du village est remarquable et est dans son ensemble bien rénové. Ainsi, au bas de la rue de l'église, on ne peut manquer l'ancienne et belle halle (en bois à l'origine) laissant désormais apparaître de gros piliers en pierre et une charpente de fort belle allure.

Un peu plus loin,le long de la grande rue du vignoble, en face de la piscine, c'est la mairie et les écoles aux couleurs chatoyantes, qui attirent inévitablement le regard.

Les nombreuses petites placettes, comme la place Doussine, bordées d'arbres (platanes,marronniers) et ruelles où il fait bon flâner mettent en valeur d'anciens puits ou fontaines et les belles demeures environnantes…

… ainsi que dans le bas du village au chemin du lavoir, un bel ensemble puits-lavoir-fontaine.

Partout dans le village, derrière de longs murs de pierres et au travers de beaux portails, on peut apercevoir quelques maisons de maître richement décorées, laissant apparaître de beaux parcs et jardins bien fleuris.

Un peu plus haut derrière l'église, en repartant vous ne manquerez pas l'office du tourisme : le « Prieuré », qui vous conseillera sur les grands crus locaux…

… et à l'angle du chemin « Oueil de Bouc » : la vigne de la liberté, plantée en 1989 par les villageois !

Pour en savoir plus sur Madiran, voici nos autres pages :


L’école

Le lavoir

Les plus beaux puits des Hautes-Pyrénées

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".