Lourdes

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

S’il y a une seule date à retenir à Lourdes, c’est bien 1858 année des multiples apparitions de la Vierge à une jeune bergère prénommée Bernadette. On peut dire qu’il y a eu un avant 1858 et un après, la ville se transformant radicalement. Mais Lourdes, c’est aussi un patrimoine ancien, passionnant et un peu méconnu. Le territoire de Lourdes est en effet habité depuis la préhistoire, en témoigne cette célèbre statuette en ivoire de mammouth (photo ci-contre), retrouvée à une centaine de mètres à vol d’oiseau des sanctuaires. Vous trouverez sur cette page un panorama des richesses de Lourdes, une ville qui ne laisse personne indifférent.

Les Sanctuaires

Rares sont les touristes, croyants ou non, qui passent à Lourdes sans visiter les Sanctuaires, lieu appelé également « Domaine de la Grotte ».

On y trouve plusieurs églises et de nombreuses statues. Le site entouré de montagnes dégage une atmosphère particulière.

Voici la Grotte des Apparitions où une messe est célébrée.

La Basilique souterraine Saint-Pie X, oeuvre architecturale de béton en 1958, peut accueillir 20 000 pélerins. Ne partez pas de Lourdes sans avoir pris le temps d’arpenter tout le domaine et les bâtiments. Nous vous conseillons les deux chemins de croix très étonnants.

Autres bâtiments religieux

L’église paroissiale du haut de la ville, inaugurée en 1903, est l’église des habitants de Lourdes. Cependant de nombreux pélerins s’y rendent également car l’église renferme du mobilier ayant un rapport avec Bernadette, notamment une cuve de baptême.

Un ancien Palais de Justice est devenu cinéma « Le Palais » :

La très belle école Honoré-Auzon, toujours en « rouge de Lourdes » :

Le Monuments aux Morts, avec au fond, l’office de tourisme tout en verre et de forme semi-circulaire :

Beau kiosque près de la Mairie, avec arbres et fontaine :

Les Halles

Ces très belles halles datent de 1864. Bernadette les a donc connues, puisqu’elle est partie à Nevers en 1866. On y trouve aussi la médiathèque.

Juste à côté, une ancienne halle transformée, témoigne du passé agricole de la ville.

Le patrimoine médiéval

Vous restez quelques jours à Lourdes ? Visitez le vieux château fort réaménagé en musée pyrénéen. D’une manière générale, tous les musées de Lourdes sont intéressants et de tarif très abordable (notamment avec un pass).

Parmi les témoins d’une autre époque, la Tour de Garnavie (XIVe siècle) où malheureusement on ne peut entrer.

La Tour du Moulin, un peu en-dessous de l’école Honoré-Auzon, a fait couler beaucoup d’encre dans les journaux. Ce patrimoine médiéval privé a été un temps menacé de destruction pour un projet de construction moderne.

L’église ukrainienne est située rue de l’Ukraine. C’est une église catholique qui fut construite en 1982.

De nombreux bâtiments religieux sont construits dans la ville. Nous ne pouvons pas tous les citer.

L’accueil Marie-Saint-Frai date de 1874.

Le couvent des « Clarisse », rue de la Grotte, date de 1877. Sa façade grise ne le met pas en valeur, c’est un peu dommage car c’est un beau bâtiment.

Les bâtiments publics

Curieux, la Mairie et les bâtiments municipaux sont répartis dans trois anciennes villas « 1900 ». Leur façade est en couleur « rouge de Lourdes », typique de la commune.

C’est la villa Roques.

Les fontaines

Belle fontaine Place Marcadal (1855).

La fontaine des trois trous est la plus ancienne fontaine de Lourdes (début 1800).

La fontaine du Porche (1850), a été déplacée devant l’Hôpital en 1937.

La fontaine de la Place Peyramale est récente (2013). Elle est sur l’emplacement de l’ancienne fontaine du Porche.

Le Pont-Vieux

C’est bien sûr le plus ancien pont de Lourdes. On peut y lire 3 plaques indiquant le niveau des inondations 1875, 1937 et 2015. Près du pont, les berges du Gave de Pau permettent de prendre un peu de repos.

Le Vieux Lourdes

De nombreuses et anciennes maisons de ville, antérieures bien souvent à 1858, laissent admirer leurs beaux encadrements de pierres ou leurs boiseries. Rues conseillées pour déambuler : rue du Bourg, rue du Fort, rue de Garnavie et alentours.

Les Hôtels

L’architecture hôtelière, bien souvent délaissée par les visiteurs, vaut pourtant le coup d’œil : que ce soient les vieux hôtels de quelques chambres, les grands hôtels « 1900 » ou les infrastructures modernes. Lourdes est en effet la deuxième ville de France en nombre d’hôtels, juste derrière Paris et devant Nice. Mais elle est de loin la première par rapport au nombre d’habitants.

Le Pic-du-Jer

Parmi les incontournables, une visite au Pic-du-Jer s’impose. Panorama fantastique et retour en arrière en 1900. Notre conseil : s’y rendre avec le petit train touristique.

Le Lac de Lourdes

Les amoureux de la nature feront le tour du beau lac de Lourdes. C’est le plus bas des lacs naturels pyrénéens. Tourbière protégée, joli terrain de golf, plage en été.


A noter aussi les très belles forêts de Lourdes, notamment le bois de Subercarrère. Et pour les sportifs, montée à pied au Béout ou au Pic-du-Jer.

Pour en savoir plus sur Lourdes, voici nos autres pages :

Lieux à découvrir

Photos anciennes

Œuvres d’art dans la ville (en bleu)

Monuments détruits

La gare

L’ancien tramway

Les écoles

Le cheval préhistorique

Les anciens lavoirs

Terribles inondations

Les Grottes de Lourdes dans le monde

Plaques commémoratives

Maisons anciennes de Lourdes et des environs


La référence sur Lourdes et ses environs :

Patrimoine du pays des Vallées des Gaves

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".