Lézignan

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

On aime la République à Lézignan puisque l’inscription R.F. figure en grosses lettres sur la façade de la fontaine.

La fontaine devant la mairie.

Lavoirs et autres fontaines

L’eau coule à flots à Lézignan. Plusieurs lavoirs dont deux sont couverts. Outre ces lavoirs, on trouvait d’autres sources et fontaines. Chaque ferme possédait également son puits.

Promenade

Lézignan est photogénique en toutes saisons.

Poulaillers-porcheries, témoins silencieux du passé agricole de la commune.

Pour en savoir plus sur Lézignan, voici nos autres pages :


L’école

La statue gallo-romaine

Lézignan : photos anciennes

Les lavoirs

La pierre dressée

Lézignan en 1937

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

Lézignan, à 4km à l’est de Lourdes, ne doit pas être confondu avec Lézignan-Corbières (dans l’Aude), beaucoup plus connu. Ici, c’est un petit village de plaine, cerné par des coteaux verdoyants et protecteurs. Nous sommes dans un petit vallon qu’on appelait autrefois vallon Castet (car menant au château des Angles). Les terres étaient assez ingrates car marécageuses, l’absence de pente faisant stagner l’eau. Le ruisseau des Graves y serpente tranquillement (on l’appelait autrefois Rieutort = le ruisseau tordu).

Présentation du village

Le village est très bien entretenu, avec un patrimoine bâti de qualité. On trouvait autrefois plusieurs auberges, cafés et restaurants à Lézignan du fait de sa proximité avec Lourdes. Aujourd’hui, la mode est plutôt aux chambres d’hôtes et aux gîtes ruraux.

Des origines très anciennes

Lézignan tire son nom du domaine antique de Licinius. Nous avons même la preuve du passé gallo-romain du site puisque le 30 mai 1846, un habitant trouva sur le territoire communal cette statue sans tête de 1m60. En réalité, il semble que, grâce à un astucieux système dans le cou, on insérait une tête funéraire qui pouvait changer selon le défunt. On a trouvé également des pierres dressées.

La statue fait partie des collections du musée Massey de Tarbes. Malheureusement, elle est stockée dans les réserves et n’est pas visible au public pour l’instant.

La mairie

La mairie est une ancienne ferme qui fut un temps restaurant. Présence de Marianne sur la façade et de la devise républicaine.

L’école

L’école est également dans une belle bâtisse qui porte le millésime 1794. Roland Darré nous précise que le bâtiment scolaire de Lézignan est l'ancien presbytère qui avait été, sous l'Ancien Régime, le siège d'une abbaye laïque. D'ailleurs cette maison s'appelle « En ço de Abbadia . »

L’église de la Toussaint

Cette église dédiée à tous les Saints (fête 1er novembre) daterait des XVII et XVIIIe siècles. Le clocher est plus récent (XIXe siècle). L’intérieur baroque est très riche : retable des Ferrère, tabernacle, chapelles latérales…

La fontaine centrale

La belle fontaine coule dans une vasque semi-circulaire et dans deux abreuvoirs latéraux. Elle date de 1889 et a été offerte à la commune par deux habitants. Les noms des donateurs, ainsi que ceux du maire de l’époque et de ses conseillers, sont inscrits dans la pierre.

Monument aux morts sur un mur du cimetière

Croix des chemins monumentales