Lannemezan

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

La ville de Lannemezan est connue pour son plateau, son bon air frais (600 m d’altitude), son grand marché du mercredi, ses usines et ses hôpitaux.

Lannemezan est une ville agréable et très fonctionnelle avec ses nombreuses places. Mais ce qui frappe le plus à Lannemezan, c’est qu’on se croit dans une ville récente qui n’a pas de passé. Pas de vieux monuments, pas de vieilles statues ou fontaines, pas de lavoir ou d’arbre centenaire. En effet il fallut au moment de la création des usines, construire beaucoup de maisons et de bâtiments publics modernes. On a donc détruit pas mal d’éléments anciens. Mais en cherchant un peu, on peut trouver ça et là quelques éléments intéressants du patrimoine.

Anciens magasins

Places et marchés

La Place du château et sa forme caractéristique nous rappelle que Lannemezan est une ancienne bastide créée en 1274. C’était le lieu du grand marché au bétail et on pouvait voir ici autrefois des vaches par centaines le mercredi.

A peine un peu plus loin voici la place du marché aux veaux et sa bascule.

La halle du marché aux légumes.

La halle du marché aux volailles.

L’ancienne place du « marché aux cochons » est devenue la place du 14 juillet avec son kiosque et son petit square « Pierre Bleuler ».

Juste à côté, voici la dernière née des places lannemezanaises : l’agréable Place des Droits de l’Homme et du Citoyen. On y trouve l’Office de tourisme.

L’église Saint-Jean-Baptiste

C’est le seul bâtiment un peu ancien de Lannemezan. Son clocher inachevé l’empêche, hélas, de se voir de loin. Elle est un peu cachée dans la ville.

Les parties les plus anciennes datent du XIIe siècle. Le portail latéral est la partie la plus riche de l'édifice. Les chapiteaux sont historiés. A l’intérieur, beau retable du XVIIIe du sculpteur Jean Soustre.

Le prétoire

Juste à côté de l’église, voici l’ancien tribunal de paix (dit « Le Prétoire »). Il a servi un temps d’espace artistique occasionnel. Entre le prétoire et l’église se trouvait autrefois une longue halle qui a été détruite après 1960.

Monuments aux Morts

Lannemezan possède un monument aux morts Place de la Poste (photo de gauche), œuvre du sculpteur local Paul Ducuing. Mais un premier monument, aujourd’hui contre l’église, et offert à Lannemezan par la famille Rothschild dont Maurice voulait se lancer en politique, a été volontairement oublié par les habitants. Pour faire bonne figure, on a quand même rajouté après-coup l’inscription « du canton ».

La Croix du château

Autrefois au milieu de la place, la croix symbolisait l’ancien château détruit. La croix a été depuis déplacée sur un côté de la place.

La vieille fontaine

La vielle fontaine de Lannemezan (1848) était autrefois devant la mairie. Vouée à la destruction, elle fut récupérée par le Docteur Ueberschlag qui l'a installée devant l'hôpital psychiatrique dans le quartier de la Demi-Lune.

L’Hôtel de Ville

La Mairie actuelle a été inaugurée le 23 avril 1911. Elle a remplacé l’ancienne mairie détruite par un incendie et dont vous pouvez voir des photos sur notre lien en bas de cette page.

Autres bâtiments publics

C’est une des deux seules piscines de ce type dans notre département (une autre à Tarbes). Certaines « piscines Tournesol » de France sont inscrites au patrimoine architectural du XXe siècle.

La piscine Tournesol.

Beau bâtiment pour cette supérette.

Maisons anciennes

Les plus anciennes maisons retrouvées, sur la rue principale qui traverse la commune, datent du XVIIIe siècle.

Maisons et anciennes fermes remarquables

Ancienne ferme devenue restaurant.

Imposant bâtiment agricole, en face du stade, à deux pas du centre ville.

Belle construction en pierre au rond-point.

La maison de l’ancien maire Couget et sa terrasse dite à l’italienne. Très en vogue à l’époque dans les demeures cossues, c’était une sorte d’observatoire du ciel étoilé.

Ancienne ferme avec sa galerie. On trouve encore quelques belles constructions typiques de l’architecture lannemezanaise, avec des galeries qui peuvent courir tout le long de la maison. Voici les plus beaux exemples trouvés :

Les usines

L’histoire de Lannemezan est liée à ses usines qui se sont installées tout au long du XXe siècle : Notamment la Poudrerie Nationale en 1917, devenue en 1921 Société des produits azotés et l’usine d’Electro-chimie Ugine en 1938.

L’hôpital psychiatrique

L’hôpital qui soigne les troubles psychiatriques a été créé en 1938 par Paul Baratgin. Sous la direction du Dr Ueberschlag, il a été pilote en de nombreux domaines : architecture innovante, C.A.T hôtellerie-restauration à la demi-lune, parc de loisirs avec plan d’eau et attractions, etc…


Au titre des gros pourvoyeurs d’emplois de Lannemezan, on trouve aussi : une compagnie de CRS (en 1946) le centre pénitentiaire (1986).


Au titre des activités de loisirs, sachez qu’on trouve à Lannemezan : un hippodrome, un golf, un bowling…

Salle des fêtes avec ses nombreuses vitres où se reflète le ciel.

La salle des fêtes.

Au niveau patrimoine, impossible d’oublier le stade de rugby et son club emblématique : le C.A.L (cercle amical lannemezanais), fondé en 1913.

Le parc des sports

En face du stade, les beaux bâtiments du lycée Michelet, inauguré en 1903.

Le lycée.

Pour en savoir plus sur Lannemezan, voici nos autres pages :


Les écoles

Le Météotron

Le camp de Lannemezan

Les anciens lavoirs

Théâtre à Lannemezan

L’arbre de la Liberté

Photos anciennes

L’ancienne Mairie (détruite)

L’ancienne Halle aux grains (détruite)

La druidesse (détruite par les Allemands)

La gare

La sculpture du gypaète

La cascade du Pas du Bédat

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".