Ger

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

On a toujours un peu de mal à situer Ger à cause de la confusion avec le plateau de Ger (dans le 64, près de Tarbes), le pic de Ger (Aubisque) ou encore le Pic-du-Jer près de Lourdes. Le village qui nous intéresse est à côté de Lourdes, voisin de Lugagnan.

Témoins silencieux de la vie d’autrefois

La cascade

Présentation

Ger est un des plus petits villages de la vallée, à peine 194 hectares.

Le village a vu naître René Billères (1910-2004). Député des Hautes-Pyrénées, mais surtout Ministre de l’Education Nationale, il a fait beaucoup pour ce ministère. Il a tenté, en vain, de supprimer les devoirs à domicile mais il s’est heurté à la réticence des parents et surtout des enseignants. Il fait, et c’est tout à fait normal, la fierté de sa commune de naissance.

Le cœur du village est surtout sur la place de l’église et ses alentours. Il y avait également un château (Le Castéra) dont il ne reste plus grand chose, beaucoup de pierres ayant été utilisées pour les constructions du village.

L’église Saint-Gilles

L’église a été construite en 1864, à la place d’une église plus ancienne endommagée par les tremblements de terre successifs. Au fond, sur la photo la montagne du Pibeste.

Comme toutes ces petites communes du département, le patrimoine religieux occupe une place importante.

A noter contre le mur de l’église : un banc abrité, un point-phone, une boîte aux lettres et le Monument aux morts de la commune. Jusqu'à la fin des années 1970, une croix en pierre sur un socle (pour une hauteur de 4 mètres environ) existait à cet endroit. Elle fut détruite pour permettre cette construction de l’abri.

La fontaine

Jolie fontaine fleurie où coule une eau potable. Bon à connaître pour nos amis cyclistes !

Le lavoir

Beau lavoir restauré il y a quelques années (plus de photos sur le lien en bas de cette page).

Activités agricoles

Une petite activité agricole s’est maintenue au village. Mais beaucoup d’habitants de Ger avaient trouvé un travail à la carrière du Pibeste (au fond sur cette photo) ou sur d’autres carrières dans la commune (chaux).

On trouve encore quelques vieilles granges en pierre.

Et un très beau bâtiment poulailler-porcherie au fond d’une cour.

Vieille ouverture de grange.

Habitat typique

Belles maisons du XVIII-XIXe siècle dans le village. Observez les portails ou les encadrements de pierre lors d’une promenade dans la commune.

Pompe à eau au café du village.

L’eau est omniprésente dans le village et vous pouvez même aller à pied jusqu’à cette belle cascade (voir notre lien en bas de cette page). Malheureusement, l’eau a également causé beaucoup de dégâts à la commune lors des dernières inondations du Gave en 2013. C’est assez nouveau pour la commune car il semble que ce soit la création de la 2x2 voies Lourdes-Argelès et ses remblais qui empêchent le bon écoulement des eaux qui se faisait autrefois sans problème.

Activités humaines

La commune a bien mis en valeur son patrimoine ancien, mais ce qui surprend le plus dans ce petit village, c’est le nombre d’entreprises ou d’activités humaines qui en font un lieu de vie agréable et très dynamique. Sur ce cliché, les caves réputées du village (au fond la montagne Arrimount qui comprend deux grottes, dont une, la Tute du loup, est assez grande pour servir de refuge aux animaux).

Il y a même une entreprise d’hélicoptères !

Le café.

Une ancienne voie ferrée sert de voie de promenade appelée « voie verte »

Le stade de foot de la fameuse équipe des « Boutons d’or » de Ger, club créé en 1939.

Bref, un village au cadre champêtre où il fait bon vivre et où il faisait bon naître. Ces triplés ayant fait la célébrité du village en 1907 !

Pour en savoir plus sur Ger, voici nos autres pages :


L’école

D’autres photos du lavoir

D’autres photos de la cascade

Le train à Ger

Un OVNI à Ger en 1950 !

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".