Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Gavarnie-Gèdre

Gavarnie et Gèdre ont fusionné le 1er janvier 2016 créant une commune unique sur un vaste territoire au cœur du Parc National des Pyrénées. Si les visiteurs viennent admirer les beautés naturelles des paysages, il ne faut pas oublier que Gavarnie-Gèdre est considéré comme le berceau du pyrénéisme, avec une histoire et un patrimoine que nous vous proposons de découvrir.

Pour en savoir plus sur Gavarnie-Gèdre, voici nos autres pages :


L’école de Gavarnie

L’école de Gèdre

Millaris le centre d’interprétation

La chapelle d’Héas

La vielle tour de Gèdre

Le chaos de Coumély

Les crânes des Templiers à Gavarnie

L’Hôtel des Voyageurs à Gavarnie

Les cascades de Gavarnie et Gèdre

Meurtre à la Brèche de Roland

Notre-Dame-des-Neiges à Gavarnie

Russell à Gavarnie

Gavarnie et Gèdre : photos anciennes

Gèdre : un canon mal réglé

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

Les trésors naturels

De très nombreuses randonnées sont à faire dans le secteur. Voici les plus célèbres :

Le célèbre cirque de Gavarnie

Le lac des Gloriettes

Le cirque d’Estaubé

Le cirque de Troumouse

Gavarnie

Si Gavarnie et Gèdre ne font plus qu’une, surtout pour des raisons économiques, chaque bourg a conservé sa personnalité propre :

Gavarnie est un bourg regroupé au pied de son célèbre cirque, de loin il semble blotti, comme protégé derrière une muraille. Juste derrière se trouve l’Espagne.

Gavarnie tire son nom du ruisseau qui prend naissance ici : le Gave.

Voici sa célèbre cascade, la plus haute de France. La chute d’eau est très forte de mai à juillet.

Information peu connue, le méridien de Greenwich quitte la France par le Cirque de Gavarnie, juste au-dessus de l’épaule du Marboré !

Les Pyrénées, notamment Gavarnie, étaient très à la mode au XIXe siècle à l’époque dite « romantique » où toutes les célébrités faisaient leur « Voyage aux Pyrénées ». L’un de ses plus célèbres visiteurs fut Victor Hugo en 1843 (avec sa maîtresse Juliette Drouet). Il ne fut pas avare d’éloges sur la beauté du site. En photo, la sculpture de Victor Hugo à l’office de tourisme.

La chapelle Notre-Dame-du-Bon-Port

Si vous avez le temps, visitez la petite église avec dans un coin du cimetière, son cimetière pyrénéiste.

Nous sommes sur un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Patrimoine hôtelier

Quelques beaux hôtels à Gavarnie, dont certains sont chargés d’histoire.

L’Hôtel Compostelle, juste à côté de l’église.

L’Hôtel Vignemale fut la vedette du film « Avant l’aube ».

L’Hôtel des Voyageurs, berceau du pyrénéisme, et longtemps seul hôtel de Gavarnie a malheureusement été incendié en 2006 - voir notre lien en bas de cette page.

L’Hôtel Le Marboré, avec au fond le Pic de Sécugnat (2577 m.)

L’Hôtel du Cirque et de la Cascade. Cela a quelque chose de magique de dormir ici.

Dans le bourg, pas beaucoup de maisons anciennes. Signalons le bar le Mourgat qui était la maison du célèbre guide Célestin Passet.

Une image de Gavarnie : les chevaux attendent les touristes.

Notre-Dame-des-Neiges

Cette célèbre statue de Firmin Michelet se voit sur la droite, avant d’arriver à Gavarnie. Au fond, le massif du Vignemale. Beau promontoire à faire en promenade.

Le comte Henry Russell

Ce personnage haut en couleurs a sa statue à l’entrée du village, juste avant le grand pont.

Fontaine très utile à gauche de l’office de tourisme.

Patrimoine rural

Plus beaucoup de traces du patrimoine ancien dans le bourg. Notons la présence de fontaines et de ponts en pierre. De belles granges se laissent admirer si on s’éloigne du bourg (granges de Saugué par exemple).

La fontaine 1882, en face de l’hôtel Marboré.

Le beau « Pont de Nadau » après le village en allant vers le Cirque.

Pont en pierre sur la gauche en allant vers les Espécières.

Pont en pierre à une seule arche à l’entrée du bourg.

Gèdre

Gèdre est situé au confluent des deux Gaves (Gavarnie et Héas). Souvent traversé sans s’arrêter, nous vous proposons une pause « découverte » :

Notre conseil : découvrez le musée Millaris (entrée gratuite) sur tous les centres d’intérêt de Gèdre et Gavarnie. Accueil très sympathique.

En allant vers le Cirque de Troumouse, voici la chapelle d’Héas, lieu de pélerinage très fréquenté autrefois (voir notre lien en bas de page)

Les centres d’intérêt de Gèdre

Belle promenade aux moulins à eau de Gèdre-Dessus.

La centrale Hydro-électrique de Pragnères se visite (gratuit et passionnant).

L’hôtel de la Brèche de Roland accueillit en son temps le célèbre botaniste Ramond de Carbonnières, considéré comme le premier pyrénéiste.

Un sentier « Ramond » a même été aménagé au départ de Gèdre. Panneaux d’interprétation à consulter en cours de promenade.

Le bar-restaurant, ancien hôtel de la grotte, a longtemps été le terminus de la route carrossable ouverte en 1852.

Notre conseil : prenez une consommation ou un repas en terrasse. La Grotte n’existe plus (détruite par une crue en 1788, rupture de la digue du lac de Héas), mais il reste la cascade !

Le monument aux Morts est situé sur l’emplacement de l’ancienne église, dont il ne restait plus que le clocher et qu’on appelait « La vieille Tour ».

Les fontaines

Plusieurs belles (et récentes) fontaines sont disséminées dans le village.

Nous quittons Gèdre en jetant un coup d’œil sur le beau pont en pierre.