Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Gardères

Gardères (du gascon garda et suffixe diminutif -èra : petite tour de garde) est une commune des Hautes-Pyrénées enclavée dans le département voisin des Pyrénées-Atlantiques. Cette situation administrative originale a pour effet de provoquer un sentiment identitaire et un fort attachement des habitants à la Bigorre. Toutes les tentatives de suppression de ce particularisme ont échoué à cause de ça.

Le cœur du village

Au cœur du village remanié et rénové il y a peu sous la houlette d'une municipalité dynamique, on trouve une fort belle place arborée : l'église, le cimetière, la mairie, l'école et la salle des fêtes.

Le château

Belle fontaine portant le blason communal.

L’école.

L’église et la mairie.

Entouré de beaux paysages agricoles, Gardères présente en son centre, face à la mairie, un château imposant, bâti vers 1760 sur l'emplacement de l'ancien château fort. Remanié au XIXe siècle, ce château est abandonné, pillé, abîmé par les intempéries au XXe siècle. Inscrit aux Monuments Historiques en 1997 et surtout réhabilité à partir de 2000 par la volonté de son nouveau propriétaire, il reprend vie peu à peu.

On peut le visiter et c'est un vrai plaisir de déambuler au printemps ou en été dans ses beaux jardins à la Française aux buis finement taillés, d'admirer le potager, l'orangerie et la basse-cour. Toute l'énergie est mise au service de la restauration de cette bâtisse, avec une décoration intérieure XVIIIe magnifique, cela mérite vraiment une visite. Ne nous y trompons pas, ce patrimoine est unique dans le département des Hautes-Pyrénées (visites les vendredis et samedis).

L’orangerie et la chapelle.

Triplex pour animaux de la ferme.

Le vieux puits.

Maisons de caractère

Quelques belles maisons du bourg :

Le lac du Gabas

Lieu fréquenté depuis très longtemps (hache du néolithique retrouvée sur le territoire), Gardères est situé sur la rive droite de la rivière Gabas, affluent de l'Adour, qu'on a transformé en énorme réservoir d'eau en 2005.

Ce lac, avec au départ une originale table d'orientation, fait le bonheur des promeneurs qui peuvent en faire le tour long de 10 kilomètres, mais aussi des grands oiseaux qui y ont trouvé un lieu à leur convenance.

Pour en savoir plus sur Gardères, voici nos autres pages :


L’école

L’horloge astronomique (en bas de page)

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".