Galan

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Le village de Galan au même titre que Rabastens, Trie et Tournay fait partie des quatre anciennes bastides  des Hautes-Pyrénées. La création d'un circuit touristique des bastides est envisagé par ces communes. La mairie, la porte de ville et l'église sont les trois bâtiments inscrits à l'inventaire supplémentaire des bâtiments historiques.

L'ancienne halle rénovée qui abrite la mairie date de 1823.

La Halle-Mairie

La Porte de la ville

Les deux côtés de la porte de ville qui marquait autrefois l'entrée à la bastide par le sud.

Montjoie dans le village.

Petite tour

Ancien moulin à vent, ancien pigeonnier ou tour près de l'Hospice? (Qui a une réponse ?)

Fontaines

La grande fontaine modernisée il y a quelques années place des Ormeaux.

L'ancienne et petite fontaine Saint-Jean à l'angle de la rue d'Etigny (D939) et de la rue des moines de St-Tybéri (D41).

Pour en savoir plus sur Galan, voici nos autres pages :


Arbres à Galan

L’école de Galan

Les anciennes prisons du département

Le lavoir

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

L’école

Maisons

Les dernières maisons à façades et à pans de bois siècle (XVIIIe).

Belle maison bourgeoise.

L'église Saint-Julien-de-Brioude

C’est l’église d’un ancien monastère bénédictin établi dès le IXe siècle. Elle devint paroissiale en 1670 car l’autre église (située au quartier Cazeneuve) avait été détruite en 1569 par les troupes protestantes.

Peinture murale médiévale (pèlerins de Saint-Jacques), magnifique.

Retable central de Dominique Ferrère (d’Asté) avec Christ peint sur toile daté de 1743.

C’est l’ancien Hospice construit en 1863 et transformé en maison de retraite du Frère Jean. C’est la plus ancienne maison de retraite du département des Hautes-Pyrénées.

La maison de retraite

Presque en face de l’entrée, une copie de la Grotte de Lourdes.

Monument aux morts et belle Croix.