Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Argelès-Gazost

Présentation de la commune

Situé dans le Lavedan, au confluent des Gaves de Pau et d'Azun, Argelès est né de la fusion de deux anciens villages qui s'appelaient Ourout et Vieuzac. Quelques vestiges (château, tours) ainsi que des ruelles étroites ou en escalier témoignent encore de l'ancienneté de ce qui fut la patrie de Bertrand Barère.

Pour en savoir plus sur Argelès-Gazost, voici nos autres pages :


Les écoles

Le lycée

Le pont de Tilhos

Photos anciennes

Le parc thermal

Arbres remarquables

L’orme disparu

Murs décorés

La gare

La Bachelière

Le buste de Despourrins

Le Monument aux Morts

Le panorama

Les chantiers de jeunesse

Le joueur de trombone

Les pierres de Balandrau

La table d’orientation

Le Tour de France à Argelès

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".

L’établissement thermal

Un bel établissement thermal, construit en briques et galets roulés, fut créé à la fin du XIXe siècle en faisant venir une eau aux vertus curatives d'un village voisin (Gazost) à l'aide d'un aqueduc. Et, depuis 1896, on a ajouté le nom de ce village à Argelès. L'écrivain François Mauriac fréquentait, vers 1910-1920, l'établissement thermal et son parc, un beau jardin « à l'anglaise ». Il en fera même le décor d'un de ses romans : « Le fleuve de feu ». De belles maisons de maître et des grandes villas caractérisent l'architecture de la cité.

Déambulation

Petite sous-préfecture, Argelès-Gazost bénéficie d'un beau panorama sur la montagne depuis « la grande Terrasse » où Jacques Chancel aimait flâner.

Le climat très doux, le marché du mardi, les commerces et services ainsi que les promenades sont fort appréciés des habitants ou des touristes de passage.

L’ancienne gare

Ancienne gare située sur la ligne directe Paris-Pierrefitte (de 1871 à 1976). Les rails ont été déposés et remplacés par une agréable piste de promenade appelée « voie verte des Gaves ».

Œuvres d’art

De nombreuses œuvres d’art jalonnent le circuit du bourg. On les trouve principalement au parc thermal, au lycée ou le long de la voie verte.

Vestiges d’autrefois : tours et châteaux

Le château d’Ourout

Le château de Vieuzac

La tour Mendagne

La Casino dans le parc thermal

Belle villa thermale, devenue école « Villa Suzanne ».

L’ancien hôtel d’Angleterre (Hôtel du Parc)

Lavoirs et fontaines

Lavoir au pied de la tour de Vieuzac

Fontaine de Vieuzac (1805)

Fontaine de la Pégulhe (début XIXe, restaurée en 1993)

La Société d’études des sept vallées

Depuis 1974, siège à Argelès-Gazost la Société d'Etudes des Sept Vallées (SESV) qui effectue des recherches sur l'histoire de ce beau coin de Bigorre, et dont les publications sont toujours très attendues.

La croix d’Ourout

Promenades

De belles promenades sont à effectuer dans les alentours et même au départ du bourg, comme celle menant aux pierres de Balandrau.

Petit théâtre de la gare