Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".
wpf41bb90b.png

Arcizac-ez-Angles

Présentation de la commune

Arcizac-ez-Angles est, comme beaucoup de communes, plus souvent traversée que visitée. Elle est située sur les rives de l’Echez, entre Lourdes et Bagnères, dans un environnement de pâturages et de cultures sur un sol très fertile.

Son étymologie vient du latin Arcisus avec le suffixe -ac (= domaine antique d'Arcisus). L’extension ez-Angles signifie l’appartenance du village à l’ancienne baronnie des Angles, dont le château-fort était tout proche (commune des Angles). Cette extension sert aussi à distinguer Arcizac-ez-Angles d’Arcizac-Adour.

Si le village est plutôt plat, les alentours sont vallonnés, formant les contreforts du piémont pyrénéen.

La place du village

Une place du village a été aménagée. C’est le lieu de rassemblement de la population lors de fêtes ou de cérémonies.

La mairie.

La salle des fêtes.

Le monument aux morts.

L’église Saint-Caprais

C’est une petite église à clocher-mur, typique du secteur. On date son tabernacle de 1737. Elle porte le rare nom du saint-martyr d’Agen.

Le tramway

Un petit tramway électrique a circulé de 1914 à 1932, sur la ligne Lourdes-Bagnères-Gripp. Il en reste l’ancienne halte d’Arcizac-ez-Angles (ainsi que les gares d’Orincles, Loucrup et Montgaillard plus loin en allant vers Bagnères). C’était le tramway de la Bigorre : voir notre lien en bas de cette page.

Le moulin de Bernadette

Bernadette Soubirous et sa famille ont vécu quelque temps au moulin de Sarrabeyrouse, à la sortie du village (impasse du moulin). C’est aujourd’hui une maison d’habitation et il ne reste plus grand chose du moulin d’autrefois. François Soubirous, le père de Bernadette était meunier. Plusieurs moulins et scieries fonctionnaient jadis sur le territoire communal en tirant partie de la force de l’Echez.

A travers les rues du village

Il y a deux rues principales à Arcizac. La première est l’axe très fréquenté Lourdes-Bagnères, achevé vers 1800.

La deuxième est l’axe partant vers le sud en direction de la vallée de Castelloubon. Cette rue porte le nom d’Honoré Auzon, natif de la commune, et grand résistant.

L’ancienne école, en contrebas de l’église.

Patrimoine rural

Puits et poulaillers sont les témoignages du passé rural de la commune. On peut ça et là en apercevoir quelques-uns.

Pour en savoir plus sur Arcizac-ez-Angles, voici nos autres pages :


Photos anciennes des Angles et d’Arcizac

L’ancienne école

Qui était Honoré Auzon ?

Le tramway de la Bigorre

Histoire de la route Lourdes-Bagnères

Revenir à la page "Patrimoine des Hautes-Pyrénées".